Retour du salon Oxytania 2019 de Agde

 

Comme lors des éditions précédentes nous avons été très heureux de participer à cette manifestation du mois d'octobre.

Ginette Brière et son équipe ont su garder le côté convivial qui est la marque de ce salon.

Ainsi, dans une ambiance agréable nous avons pu rencontrer certaines de nos adhérentes qui exposaient ou visitaient, et recueillir les nouvelles adhésions escomptées. Nous avons apprécié la qualité des pièces proposées pour le concours dont le thème était "l'Architecture". Nous avons pu remarquer en particulier les œuvres de la catégorie "Débutants" qui étaient  d'un niveau très élevé, ce qui augure bien de l'avenir, le mérite revenant aussi à l'enseignement de leur professeurs.

Nous avons pris de nombreuses photos des pièces exposée pour le concours et sur les stands. Elles seront publiées dans la revue n°71 de décembre 2019.

 

 

Retour du salon de Lyon 2019 

 

Pour l’A2FP2 les faits marquants ont été:

 

Un nombre de nouvelles adhésions sur stand en légère hausse par rapport à celui de l’édition de 2018.

Un nombre de renouvellements sur stand en très forte augmentation par rapport à celui de l’édition de 2018.

 

Ces résultats confortent la tendance perçue depuis plusieurs mois qui montre une plus importante et régulière fidélisation des adhérentes. Ces éléments positifs augurent bien de la pérennité de l’association.

 

Nous sommes fiers des prix recueillis par Pascale Lacombe (chargée de l’expédition des revues). Au concours elle  a obtenu le 3ème prix professionnel et le prix « Coup de cœur »  de Catherine Bergoin..

Nous avons recueilli l’adhésion de Paola Cenciarelli, artiste italienne reconnue internationalement, et 2ème prix professionnel.

Keiko Shimizu de Tokyo, et invitée d’honneur du salon, a renouvelé son adhésion à l’association.

Notre vocation est nationale, nous ne sollicitons jamais les artistes étrangères mais nous acceptons celles qui veulent se joindre à nous. Le fait que des artistes d’autres pays adhérent à l’A2FP2 nous conforte dans le sentiment que notre association jouit d’une bonne réputation et cela nous fait énormément plaisir.

 

 

 

Il est interdit de photographier les pièces, mais comme tous les ans Catherine Bergoin nous a fait l’amitié de nous permettre de déroger à cette interdiction afin que l’on puisse prendre des  photos pour alimenter  la revue.

 


retrouvez nous sur notre stand lors du salon d'agde